Modifier la page

Articles de presse

L’ensemble de l'oeuvre de Georges Pansier est le reflet de sa personnalité bien marquée.

Il utilise pour le réalisation de ses oeuvres des matières nobles. Il travaille en taille directe les matériaux les plus durs : Marbre de Carrare ou de Tavel, granit et jade. Les volumes aux formes pures puissamment travaillées, avec tous les rapports d'apparence, divulguent une approche dont les résonances sont totalement personnifiées.

Georges Pansier détient une mémoire plurielle fortement créatrice attachée essentiellement aux lignes qui donnent la puissance du mouvement. Dans son oeuvre et à travers les volumes, on cherche les masses, les tensions et les vibrations que suggèrent cette quête de sensation. Son imaginaire très créatif se défie de la facilité. Cet artiste perfectionniste soigne le plus petit détail avec une grande virtuosité technique et ses oeuvres sont toutes représentatives d'une composition tridimensionnelle.

Claudia Amadéo

 

 Durant trois jours, Georges Pansier, sculpteur plasticien établi à Trets, a ouvert son magnifique parc au public qui a pu découvrir près d’une centaine de ses œuvres. Sur le thème de « l’Histoire de l’Humanité en marche », l’artiste a rédigé un texte de présentation des œuvres exposées, comme une « invitation à un voyage onirique dans la pensée des sculptures ». Carmel, quelque peu transformée par le jeu des intempéries, ouvre la visite. Chaque œuvre incite, par ses formes et ses lignes à dépasser la première impression, à solliciter l’imaginaire. « Lorsque je suis devant le bloc de marbre, les lignes et les formes sont déjà pensées, le thème défini. Alors le geste accompagne l’outil dans sa précision », confie Georges Pansier. A chaque présentation d’une sculpture, l’artiste caresse de la main la masse de marbre aux lignes sinueuses, reflet d’un moment de sa pensée. Perfection du geste. Page de vie, Icare, La lampe d’Aladin, Le Christ et les trois femmes, œuvre exposée à Aubagne lors du deuxième millénaire... Autant de métaphores qui marquent la personnalité de l’artiste profondément humaniste, mêlant le réel à l’espoir en un monde meilleur. 

 « La sculpture est trop peu connue du public », regrette-t-il. Une discipline exigeante par la parfaite connaissance de la matière travaillée, la perfection du geste, la maîtrise des outils, la patience extrême pour donner aux volumes tout leur éclat.

 Claude Duret

 


Mots-Clés - Sculptures Georges Pansier